widet-icon
GUCE-GIE,
Parce qu'on n'arrête pas le progrès...
widet-icon
Assistance/ Hotline
(+237) 233 43 77 54
26 juin 2022

la digitalisation pour simplifier les procédures de dédouanement

La facilitation des opérations du commerce extérieur fait partie du programme global visant l’amélioration de la compétitivité de l’économie nationale. Dans le cadre de la dématérialisation des procédures engagée depuis quelques années par le Guichet Unique des Opérations du Commerce Extérieur (GUCE), le Directeur Général Isidore BIYIHA, a mené du 2 février au 3 mars 2021, une série de concertations avec les responsables des bureaux de douane, des intervenants installés au GUCE (Banques, Société Générale de Surveillance (SGS), Police Phytosanitaire, Office National de Cacao et Café, Cellule des Changes …) et des syndicats des Commissionnaires en Douane Agréés (CDA).
L’objectif de ces réunions est de limiter l’accès physique à toutes les cellules du GUCE par la mise à profit des avancées enregistrées dans la digitalisation des services. Une initiative qui s’inscrit en droite ligne des recommandations du 11ème CBF tenu à Yaoundé le 22 Octobre 2020 sous les auspices du Premier ministre Joseph DION NGUTE. Une résolution immédiatement mise en œuvre par le top management du GUCE à travers la note de service N°031/MINFI/DGD du 27 janvier 2021 et de toutes ses dispositions. Par cette note, Edwin FONGOD NUVAGA, Directeur Général des Douanes (DGD), par ailleurs Président du conseil d’administration du GUCE et Isidore BIYIHA, Directeur Général du GUCE, ont entrepris d’encourager leurs partenaires de la chaîne logistique à résolument mettre à profit les outils numériques mis à leur disposition par le GUCE et ses partenaires.
Les usagers sont par conséquent appelés « à faire une utilisation optimale des plateformes e-GUCE et CAMCIS pour l’accomplissement de leurs formalités de dédouanement », a insisté le DGD. A ce jour, faut-il le rappeler, la plupart des procédures de dédouanement des marchandises ont été dématérialisées. Par cette démarche, le GUCE se positionne comme un maillon essentiel du plan de relance de l’économie camerounaise, au regard de l’inestimable contribution du numérique.
Pour la Direction générale du GUCE, relever ce défi n’est pas l’apanage d’une entreprise, mais de tous les acteurs de l’écosystème du commerce extérieur, soucieux de la modernisation de l’économie camerounaise, de l’efficacité des plateformes portuaires et aéroportuaires. Le but étant par ailleurs de lutter contre la pandémie du Covid-19 par le respect des mesures barrières, notamment la distanciation physique.

Laisser un commentaire